Menu des pages
Menu des Catégories

Publié de sur Jan 22, 2018 dans Communiqué de Presse | 0 commentaires

L’AGEMP ne laissera pas la sélection s’installer !

L’AGEMP ne laissera pas la sélection s’installer !

 

Dès aujourd’hui, les étudiant.e.s auront la possibilité de saisir leurs vœux, mais aussi de découvrir les attendus requis pour chaque formation souhaitée ; dépendant d’un cadrage national où s’ajoutent les spécificités locales votées dans chaque université. ​L’AGEMP est vigilante sur ces questions depuis que les lignes directrices de la réforme ont été dévoilées. Cependant, les craintes qu’elle portait, sont désormais fondées !

 

Les attendus se doivent de posséder des valeurs pédagogiques et d’informer au mieux les lycéen.ne.s pour que ces dernier.e.s puissent s’orienter dans de meilleures conditions ; et non pas de les décourager en leur énumérant des compétences floues ou excessivement exigeantes​. C’est donc avec incompréhension que les élu.e.s de l’AGEMP ont trouvé renseignée la nécessité de curriculum vitae, lettre de motivation, notes de terminale dans deux des Universités toulousaines, pour évaluer la correspondance entre le profil de l’étudiant.e et les attendus locaux.

 

Dans le cadre de la réforme, les capacités d’accueil restent le dernier levier pour éviter la mise en place d’une sélection à l’entrée de l’Université : l’ensemble des capacités d’accueil doivent donc être augmentées​. Nous saluons par ailleurs l’Université Toulouse I – Capitole pour la réalisation d’une véritable concertation avec ses étudiant.e.s autours des attendus et faire en sorte d’augmenter les capacités d’accueil. A l’inverse nous nous opposons aux capacités d’accueil annoncées par l’université Toulouse III – Paul-Sabatier, pour l’année 2018-2019, qui seront théoriquement identiques aux capacités de l’année précédente. Le constat est simple : il est déjà certain que de nombreuses filières comme Economie & Gestion, STAPS mais aussi Science de l’Education devront sélectionner à l’entrée de la licence.

 

Suite au déroulement des derniers conseils l’AGEMP se doit de rappeler que ses élu.e.s représentent l’ensemble des étudiant.e.s ; leurs inquiétudes vis-à-vis de la réforme sont légitimes et ne doivent être en aucun cas être décrédibilisées durant les différents conseils universitaires. L’AGEMP et ses administrateurs mettent en garde, sur le sujet de la sélection, quelque soit sa forme ou son appellation, nous ne démordrons pas : nous ne laisserons pas la sélection s’installer, les universités doivent rester ouvertes​ ! Nous n’hésiterons pas à nous mobiliser !

Vous pouvez télécharger ici le communiqué de presse  : L’AGEMP ne laissera pas la sélection s’installer

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *